Site icon FILLE DE PANAME

Le Paris de Sophie-Anne Lescene, comédienne

Copyright Fabienne Rappeneau.

Elle est actuellement à l’affiche de pièce Pierre Dac et Francis Blanche et réciproquement ! tous les dimanches à 18h30 au Théâtre de la Contrescarpe dans le 5ème. Un spectacle hommage réjouissant dont elle est à la fois la principale comédienne (avec deux acolytes masculins) et la co-adaptatrice. Voici son Paris.

Depuis quand êtes-vous à Paris ?

Depuis 27 ans, mais j’ai toujours su que j’y vivrais un jour.

Votre premier souvenir à Paris ?

Le métro comme sujet de fascination quand je venais avec ma mère une semaine par an à l’adolescence. 

Paris vous le/ la définiriez comment ?

Comme ma ville à moi que j’aime et châtie bien.

Quel est votre ou quels sont vos endroit(s) favori(s) à Paris ?

La Goutte d’or, où il se passe toujours quelque chose.

Quel est votre musée favori ?

Le Louvre, parce que quand même quoi, le Louvre quoi !!! 

Un restaurant fétiche ?

À la cloche d’or dans le 9ème. Le restaurant des noctambules théâtreux, créé par le père de Jeanne Moreau.

Une boutique fétiche ?

Tati, malgré tout ! 

Un salon de thé, un café, un brunch ou autre à recommander ?

La pizzeria Maria Luisa dans le 10ème, c’est des copains et c’est bon ! 

Comment vous déplacez-vous à Paris ?

En métro et en trottinette sans moteur avec mes enfants.

Que diriez-vous à Paris ?

Fais gaffe à ne pas t’embourgeoiser, ma belle ! 

Si Paris était une chanson / une musique ?

Kung fu fighting de Carl Douglas ! J’aime bien écouter ça en marchant dans Paris.

Si Paris était une odeur ?

L’odeur de pain chaud qui sort de certaines boulangeries au petit matin.

Votre saison préférée à Paris ?

N’importe quand le soir après un bel orage, quand Paris est lavée par la pluie.

Un bar préféré, un lieu la nuit ?

Les théâtres.

Paris le matin ?

Le trajet pour aller à l’école avec mon fils. Tous les parents ont l’air crevé mais contents.

Paris le dimanche ?

Sur les ponts, au petit matin. 

Paris et vous ?

Une histoire qui ne fait que commencer.

Merci Sophie-Anne !

Quitter la version mobile