Site icon FILLE DE PANAME

Les coups de coeur de la chanteuse Anat Moshkovski

La chanteuse israélienne Anat Moshkovski vient de s’installer à Paris. Après la sortie de son second EP Loud & Clear, elle revient avec la reprise La Petite fille la plus jolie du monde, qu’elle interprète en duo avec Shuzin. Avant de l’écoutez, découvrez donc ses coups de cœur du moment !

Un album ?

Deux de mes albums préférés du moment sont Skiptracing, de Mild High Club (2016) et Odessey and Oracle, des Zombies (1968). J’ai écouté ces albums mille fois et à chaque fois, ils me touchent profondément. 

Une chanson ?

Je ne mâche pas mes mots, de Camille.

Il y a longtemps que j’aime Camille et sa musique. C’est une musicienne qui m’a beaucoup influencée. Je chante cette chanson dans mes concerts en Israël régulièrement :

Un film ?

Retour vers le futur, de Robert Zemeckis (1985). J’ai récemment revu ce film grâce à mes amis israéliens qui l’ont analysé dans leur podcast qui parle de cinéma. C’est un grand film, avec plein de petits moments intelligents/amusants.

Une série ?

Dix pour cent. Avant d’arriver à Paris j’ai regardé tous les épisodes et j’ai adoré. J’ai ri et pleuré en même temps !

Un roman ?

Catherine Certitude, de Patrick Modiano. A la dernière minute avant le reconfinement, j’ai acheté beaucoup de livres comme j’avais peur de devenir folle en restant coincée chez moi pendant un mois. Je suis tombée amoureuse de ce livre, il m’a vraiment touchée.

Un plat préféré ?

L’houmous bien sûr ! Avec une baguette !

Une citation ?

« Il faudrait essayer d’être heureux, ne serait-ce que pour donner l’exemple » de Jacques Prévert

Votre actualité ?

Je viens de sortir la chanson La Petite fille la plus jolie du monde, une nouvelle interprétation par Shuzin et moi-même, sur l’un des plus grands classiques de la musique israélienne qui date de 1978. Un titre à l’origine écrit en hébreu par Yehonathan Geffen, alors qu’il était en visite à Paris, composé par Yoni Rechter et chanté par la légendaire chanteuse israélienne Yehudit Ravitz. Ma collègue musicienne Noémie Dahan a traduit la chanson et permis à cette version en français d’exister. Le single est sorti sur le label indépendant « Ghostown Records ». La vidéo, créée par l’artiste GANAL, raconte l’histoire d’une peintre qui prépare une grande rétrospective de sa carrière. Au cours de sa journée, des souvenirs et des moments de son passé lui reviennent en mémoire sous forme de visions, portées par la danseuse Rina Schenfeld.

Merci Anat !

Quitter la version mobile