LES COUPS DE COEUR DU CHANTEUR CORENTIN OLLIVIER

Copyright Manuel Obedia Wills

On connaît le chanteur et musicien Corentin Ollivier sous le pseudonyme de Faroe. Il est de retour avec un album acoustique, Into Pieces. En attendant de le retrouver sur scène, il a bien voulu nous faire part de ses coups de coeur du moment.


Un album de musique ?

Harvest, de Neil Young. C’est le disque de mon enfance, j’y reviens avec toujours autant d’émerveillement. Je pense qu’il n’est pas étranger au fait que je me sois senti faire un retour aux sources en faisant cet album guitare-voix, alors que c’est le premier album acoustique que j’ai fait !

Une chanson ?

Anything, d’Adrianne Lenker. Cette artiste a tellement de grâce lorsqu’elle chante que j’aurais pu mettre n’importe lequel de ses chansons.

Un clip ?

Czech One, de King Krule. J’adore ce clip très onirique avec une ambiance à la David Lynch.

Un film ?

Le Portrait de la Jeune fille en feu, de Céline Sciamma. Ce film m’a beaucoup marqué, il est très intense. J’ai trouvé génial d’aborder ces sujets dans un film d’époque. Les actrices sont parfaites, les plans sont superbes.

Une série ?

Chernobyl. Je l’ai vue il n’y a pas très longtemps, c’est complètement glaçant. Très bien réalisé, cependant un peu dommage que la série ait été tournée en anglais.

Un documentaire ?

Rolling Thunder Revue, de Martin Scorsese. Incroyable film sur une tournée de Bob Dylan et sur son personnage qui mêle images d’archives, interviews et des faits plus ou moins réels…

Un roman ?

La Vie devant soi, d’Emile Ajar, alias Romain Gary. C’est le premier roman de Gary que j’ai lu qui a commencé une fascination pour cet auteur et son personnage. C’est un roman où l’on suit Momo, un jeune adolescent qui est recueilli par Madame Rosa une vieille ex-prostituée juive qui fait chez elle une pension clandestine d’enfants de prostituées. L’histoire qui se passe à Belleville est racontée à travers les yeux naïfs de Momo. C’est un roman à la fois très cruel et tendre envers ses personnages, le langage est sublime, trash et flamboyant, avec des phrases incroyables par exemple « Les gens tiennent à la vie plus qu’à n’importe quoi, c’est quand même marrant quand on pense à toutes les belles choses qu’il y a dans le monde. »

Une bande dessinée ?

Le Rapport de Brodeck, de Manu Larcenet. On vient de m’offrir cette BD ! Je connaissais déjà bien Manu Larcenet et dans celle-ci, on retrouve son côté sombre, c’est du niveau de Blast. Magnifique.

Une exposition ?

Les Nymphéas, de Claude Monet. Je suis allé pour la première fois au musée de l’Orangerie pour y voir l’exposition sur Magritte, et j’ai été très impressionné par les Nymphéas que j’ai trouvé hypnotiques.

Un photographe ?

Sylvain La Rosa. C’est lui qui a réalisé mon premier clip et d’autres de mes vidéos à venir.

Un spectacle ?

Architecture, de Pascal Rambert. La dernière fois où je suis allé au théâtre !

Une recette de cuisine ?

C’est l’été, en ce moment, j’aime faire des salades de tagliatelles de courgette au parmesan.

Une activité sportive ?

La randonnée. C’est un rythme qui me va bien pour découvrir des paysages.

Une citation ?

« Like a bird on the wire. Like a drunk in a midnight choir. I have tried in my way to be free« , de Leonard Cohen.

Une maxime dans la vie  ?

La vie est trop complexe pour avoir une seule maxime !

Votre actualité ?

C’est la reprise des concerts ! Et la sortie de mon album, Into Pieces !

Merci Corentin !

Publié par

Journaliste de formation et amoureux de Paris, J’ai écrit pour différentes publications à gros tirage (Questions de femmes, Le Républicain Lorrain, Carrefour savoirs, Aux petits oignons…) et pour des sites culturels (Evene.fr, Grand-Ecart.fr…). Pour Fille de Paname, je rédige articles et interviews essentiellement dirigés vers la culture. julien@filledepaname.com

Laisser un commentaire Annuler la réponse.