MA NOUVELLE SÉLECTION DE ROMANS GRAPHIQUES ET DE BD POUR TOUS LES ÂGES !

Photo de khairul nizam sur Pexels

Le plein de nouveautés !

Dans cette nouvelle sélection : des bandes-dessinées et des romans graphiques uniquement ! Si vous cherchez de bonnes idées de lectures, voici les ouvrages qui ont retenus mon attention ces derniers temps !  Nota Bene : Vous pouvez cliquer sur les photos si vous voulez les agrandir.

Femmes en résistance de Emmanuelle Polack, Francis Laboutique, Régis Hautière et Pierre Wachs. Casterman.

Les destins exemplaires de quatre femmes engagées : Pilote, étudiante, résistante ou simple volontaire, elles ont refusé la fatalité et ont pris le parti de résister pendant le conflit de 39-45. Bel ouvrage et dessins très réalistes ! 

Je suis Sofia de Céline Gandner et de Maël Nahon, Marabulles Éditions 

Céline Gandner jeune fille au pair en 1996 à Rome, s’occupait de deux enfants, Edoardo 5ans et d’Amédéo 18 mois. Vingt et un an après, elle les retrouve, et c’est alors qu’on lui présente Sofia. Elle reconnait Edoardo dans les traits féminins de Sofia : c’est un choc pour elle ! L’histoire d’une famille face à la transidentité et au changement de sexe de leur enfant : Sofia a attendu vingt-six ans pour oser parler de son désir de transition de genre. Belle découverte.

Sous emprise de Charlotte Bousquet et Jean Philippe Chabot. Éditions Marabulles.

Vingt-quatre heures dans la vie de Mia : une fille mal dans sa peau engluée dans une relation malsaine s’éteint à petit feu. Roman graphique intimiste, qui explore la difficulté d’être soi.

Marathon de Nicolas Debon, Dargaud.

La vie d’une légende du sport français Boughera El Ouafi, d’origine Algérienne, qui remporta le marathon en 1928 lors des 9èmes jeux olympiques à Amsterdam. Pendant cette course mythique on vibre avec lui à travers ses émotions. L’ouvrier de chez Renault, qui devint champion olympique, retombera dans l’oubli pour finir sa vie dans la misère. Le texte et les très beaux dessins dressent le portrait d’un merveilleux athlète à la fois fort et fragile avec une vie digne d’un roman.

Il est où le patron ? de Maud Benézit et les paysannes en polaire. Éditions Marabulles.

Au fil d’une saison agricole trois femmes se rencontrent dans un petit village de moyenne montagne : elles décident de s’entre-aider pour se donner de la force et faire entendre une autre voix que le patriarcat. Elles gèrent leurs propres fermes, mais on leurs demande encore trop souvent : « il est où le patron ? » Un bel album écrit collectivement par cinq paysannes et Maud Bénézit.

Stuck Rubber baby d’Howard Cruse. Casterman.

Toland notre héros est gay. Dans les années 60 aux États Unis, ce n’est pas chose facile surtout quand qu’il se lie avec un jeune noir. Le fascisme, le racisme, le ku klux klan, les suprématistes : tous sont à l’œuvre ! Toland et ses amis résisteront jusqu’à la mort de l’un d’eux. 248 pages denses d’une lecture prenante qui aide à comprendre l’histoire des luttes de LGBT et des noirs Américains.

Entre les lignes de Dominique Mermoux d’après le roman de Baptiste Beaulieu « Toutes les histoires d’amour du monde ». Éditions rue de Sèvres.

L’histoire raconte la quête de l’auteur sur les gens qui ont compté dans la vie de son grand-père Moise. À cette occasion, il va tenter un rapprochement avec son propre père. Des lettres qui s’égrainent de 1960 à 2004, des lignes de vies, de fuites, de combats et l’histoire des époques traversées, vont bouleverser toute la famille. Des secrets à découvrir entre les lignes…Très belle adaptation.

Nuit couleur larme de Borja Gonzalez, Dargaud.

Libraire, Terésa est spécialisée dans les livres de littérature fantastique, de magie et d’occultisme. Elle serait aussi capable de jeter des sorts. Une nuit lors d’une de ses incantations dans la forêt, Térésa rencontre une démone nommée Laura. Elle apparait vêtue d’un simple tee-shirt et ne ressemble en rien à un génie. Pourtant elle est capable de réaliser le vœu de son choix mais Térésa n’a aucune idée du vœu qu’elle souhaiterait. Il faut qu’elle en trouve un … Une atmosphère fantastique pour ados et adultes.

Suites Algériennes, 1962-2019 de Jacques Ferrandez, Casterman.

L’histoire de Paul Yanis est né de la propre histoire de l’auteur et d’un mélange de rencontres lors de ses voyages. Du départ des Français en 1962, de la montée de l’islamisme jusqu’aux élections de 1991 et la victoire du FIS, l’histoire raconte sans parti pris, de façon claire, la vie et les actes des dirigeants, les choix des gens ordinaires et leurs combats pour la liberté. De beaux personnages pleins d’espoirs dans un récit bien documenté. 

L’essentiel du XXe d’Arthur Junier, Éditions La Martinière jeunesse.

Un album historique au ton décalé… et aux dessins plein de fantaisie qui habillent les questions les plus ardues. Le progrès, les révoltes, la domination, les oubliés sont les 4 thèmes évoqués par des questionnements et développer dans 5 dossiers. Un livre pour faire aimer l’histoire écrite par l’équipe du podcast culture 2000. Une écriture simple avec une très riche documentation. Dès 14 ans.

Arsène Lupin, les origines de C. Gaultier, P. Deschodt, B.Abtey et M.Galopin, Rue de Sèvres.

C’est une biographie imaginaire en intégrale de la vie d’Arsène Lupin, sa jeunesse dans une maison de redressement jusqu’à son arrivée dans la haute société. La personnalité d’Arsène va se forger par des épreuves initiatiques comme des amitiés trahies, des rivalités amoureuses, de la violence et l’injustice de la société de son époque. Il se passera beaucoup d’évènements avant qu’il ne devienne le gentleman cambrioleur ! Une lecture plaisante et passionnante, des dessins très réussis, un choix que les passionnés du personnage ne regretteront pas. À partir de 9 ans, pour ados et adultes.

Filles uniques tome 1 : Paloma, de Beka et Camille Mehu, Éditions Dargaud.

Appoline, Céleste, Chelonia, Siena et Paloma, qui ne se connaissent pas, fréquentent le même établissement scolaire. Pour différentes raisons elles sont mises à l’écart par leurs camarades. Chelonia propose de former le club des mal barrées pour qu’ensemble elles soient plus fortes et puissent exister pleinement. Majoritairement elles sont d’accord sauf Paloma qui claque la porte. Elles ont trouvé leur première mission, convaincre Paloma de les rejoindre. Un trait subtil et délicat, saisi l’ambiance et l’émotion de ces mômes mal dans leurs vies.  Pour ados et adultes.

Lucky Luke se recycle de Mawil, Hommage à Lucky Luke d’après Morris. Éditions Dargaud.

Lucky Luke vient en aide à un homme attaqué par des bandits. Celui-ci transporte un modèle de cycle qui va révolutionner le monde. Mais cette nouvelle invention attire les convoitises. Les évènements s’enchainent à la vitesse d’un vélo au galop que Lucky Luke va apprendre à maitriser aussi bien que Jolly Jumper. Il deviendra l’homme qui roule plus vite que son ombre. Un album plein de fantaisies avec des couleurs joyeuses et un rythme effréné. 

Jours de sable de Aimée De Jongh. Éditions Dargaud.

John Clark est un journaliste photographe engagé par un organisme gouvernemental chargé d’aider les fermiers victimes de la grande dépression en 1937. La région frappée par les tempêtes de sable et la sécheresse, sombre dans la misère. Il veut témoigner de la situation dramatique des agriculteurs. Il remet alors en question son rôle social et son travail de photographe. Des dessins réalistes offrent une réflexion sur le rôle de la photographie et du témoignage face à des évènements dramatiques. Saisissant.

Graines de cheffes de Lily Lamotte et Ann Xu, Éditions Rue de Sèvres.

Cici et sa famille viennent de quitter Taiwan pour vivre à Seattle. Pour fêter dignement les 70 ans de sa grand-mère elle décide de se présenter à un concours de cuisine, si elle gagne le premier prix elle pourra offrir un voyage. Mais il y a un petit problème, elle ne connait que la cuisine Taiwanaise… Un joli conte sur le pouvoir de la cuisine qui rassemble toutes les cultures. Dès 6 ans.

La remplaçante de Sophie Adriansen, First Éditions.

Marketa et Clovis deux amoureux fous attendent un bébé, mais la naissance de Zoé ne se passe pas comme prévu. Marketa ne reconnait plus son corps. Elle n’arrive pas à faire face à ce bébé si vulnérable dont elle a la responsabilité. L’instinct maternel tarde à se manifester. Réussira-t-elle à aimer son bébé et à ne plus penser qu’une remplaçante ferait bien mieux qu’elle. Sur le post partum et la difficulté à devenir mère. Sujet important peu traité par le biais de la bande dessinée.

Les amours de Zeus de Jean Boutan et Soledad Bravi, Éditions rue de Sèvres.

Zeus à une vie amoureuse bien tumultueuse car il aime séduire. Grâce à ses nombreuses conquêtes il aura beaucoup d’enfants. Son épouse, la jalouse Héra, se vengera sur ses conquêtes et leurs enfants. Toute la mythologie Grecque racontée en BD sans oublier la cruauté… mais avec l’humour de Soledad.

Comment devient-on raciste ? d’Ismaël Méziane, Carole Reynaud Paligot et Evelyne Heyer. Casterman.

Victime à plusieurs reprises de racisme, Ismaël Méziane, dessinateur, visite l’expo « Nous et les autres ». C’est un grand choc pour lui qui a envie de partager. Sa rencontre avec deux commissaires de l’exposition, une anthropologue généticienne et une historienne, est un déclic pour la réalisation de sa BD. Sous forme de documentaire, réflexion personnelle, échanges avec les deux spécialistes, l’album nous aide à mieux comprendre les mécanismes et l’origine du racisme. Très intéressant !

Mister Cerveau de Jean Yves Duhoo, Casterman.

L’auteur mène l’enquête pour expliquer les mystères de notre système nerveux central sous forme d’images drôles. Savez-vous que si on mettait tous nos neurones bout à bout on obtiendrait la distance de la terre à la lune ? Pour en savoir plus, parcourons les zones de Mister Cerveau à pied, en voiture ou en vaisseau spatial ! Un ouvrage de vulgarisation ultra enrichissant.

Le vieil homme et son chat marchent à pas de velours de Nekomaki. Casterman.

Un beau matin sur l’île aux chats, les aiguilles de la pendule très ancienne de Daïkichi se sont arrêtées. Une seule solution : aller à la capitale pour trouver le seul horloger expert dans les antiquités. Un voyage commence alors comme un pèlerinage. C’est l’occasion de retrouvailles avec la famille et des amis de longue date. Une relation touchante de Tania, le gros chat, avec son maître Daïkichi vieux et veuf. Un trésor d’humour de tendresse et de nostalgie dans chaque moment du quotidien loin des mégalopoles japonaises.

Bonnes lectures !

Publié par

Amoureuse de Paris, j'aime partager mes découvertes culturelles, gastronomiques... Je vous dis ce qui m'a plu pour vous donner envie de sortir dans cette si jolie ville qu'est Paris où l'on a la chance d'avoir tant à faire, à voir, à goûter et à tester... Également désormais : des interviews !

Un commentaire sur « MA NOUVELLE SÉLECTION DE ROMANS GRAPHIQUES ET DE BD POUR TOUS LES ÂGES ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s