Site icon FILLE DE PANAME

Dans quelle mesure la tradition française de consommation de thé a-t-elle changé en 2022 ?

clear glass teapot on white table
Photo by Eli Verenich on Pexels

Dans les années 90, des campagnes publicitaires valant plusieurs millions d’euros ont été déployées dans le but de promouvoir le thé. Ces actions ont eu des répercussions positives, notamment en France où la consommation de thé a évolué. Quels sont ces changements opérés ? De quelle manière la tradition française de consommation de thé a-t-elle été transformée ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Le concept du thé à la française

Si auparavant, le thé était réservé à une minorité d’adeptes, il est aujourd’hui consommé partout en France. On prône même l’idée d’un french tea haut de gamme. Il faut néanmoins avouer que ce concept reste, à ce jour, très flou. En effet, si du côté anglais, on a le thé noir à l’amertume et au goût très prononcé, ce thé français ne fait allusion à aucun goût en particulier.

Quand on parle de thé à la française, cela évoque surtout une boisson délicieuse et moderne. Cela est en grande partie, dû au fait que les producteurs ont envisagé de cibler les jeunes. Si vous êtes un passionné de thé, rassurez-vous. Cette modernité n’a pas éclipsé l’origine ancestrale du thé. Celui-ci est juste devenu plus décontracté en vue de plaire au plus grand nombre. C’est d’ailleurs un des facteurs ayant permis la montée en flèche du marché du thé en Hexagone.

Tout comme les grands chefs français subliment une belle tranche de bœuf dans la réalisation d’un plat de bœuf bourguignon, les spécialistes du thé cherchent constamment à amener le thé à un plus haut niveau. Des mélanges sont alors réalisés, tant pour les ingrédients que les aromes, dans le but de trouver une recette encore plus originale. Amenées au rang d’art, ces associations inédites sont typiques du thé à la française.

Photo by Andrea Piacquadio on Pexels

Un point sur l’évolution de la consommation du thé en 2022

L’année dernière, le marché du thé a été estimé à plus de 500 000 millions d’euros. Cela n’est aucunement surprenant étant donné qu’il s’agit de la boisson la plus consommée à travers le monde. En France, la croissance de ce secteur s’est chiffrée à 60 %, et ce, en 20 ans. Cela résulte, en grande partie, de la prise de conscience des Français. Ces derniers ne se suffisent plus d’un soda bien glacé pour se désaltérer. Ils se tournent plus vers des boissons plus saines. Le choix du thé est donc tout à fait naturel, notamment avec l’apparition du Bubble Tea asiatique qui est un pur plaisir pour le palais.

Si seulement un individu sur deux consommait du thé il y a une dizaine d’années, ce chiffre est vite passé à deux Français sur trois. Ainsi, la consommation moyenne par an et par habitant est estimée à 250 g. Compte tenu des bienfaits de cette boisson, cette tendance est tout à fait normale. Résultat, la France importe 15 000 tonnes de thé environ par an. Et cela ne représente que la moitié de sa consommation ! L’autre moitié, elle est constituée de thé typique du terroir français.

Photo by Maria Tyutina on Pexels
Quitter la version mobile