Site icon FILLE DE PANAME

« CHICHE! » DE CAROLINE LOEB

Chiche ou pas ?

Accompagnée par le piano de Vincent Gaillard et la double basse de Yorfela, Caroline Loeb nous présente son premier album qui chante Sagan et nous parle de sa propre vie.

crédits Richard Schroeder

Sans fard et en pleine lumière. Voici la manière dont Caroline Loeb se confie à nous. Elle nous fait revivre ses moments à l’Elysée. Caroline danse et chante une vie flambée aux défis, en jouant avec la lumière et ses camarades musiciens. La petite musique de Sagan est comme une déclaration d’amour à celle qui l’inspire et la porte.

crédits Emmanuel Chandelier

L’heure bleue de Caroline Loeb rejoint souvent celle de Sagan, dans la gloire ou la solitude. Dans le silence de la nuit semble lové l’amour des lieux, comme ces Maisons louées, chantées par la comédienne et dont le rythme haletant traduit celui d’un cœur qui bat sous les coups de l’émotion. Son amour de La ville qui ne dort jamais est chanté de manière particulière dans Bonjour New York, un hymne à cette Cité à nulle autre pareille, qui semble si parfaite, au-dessus du chaos et des extrêmes qu’elle peut abriter. L’amour des lieux de Sagan s’ajoute à celui des choses et des personnes pour former un hymne à la vie.

crédits Emmanuel Chandelier

Caroline Loeb fait corps avec le décor. On ne sait jamais ce que le passé nous réserve. Ce titre de chanson, sonne avec humour, comme pour désamorcer la bombe de drames oubliés susceptibles de surgir à l’improviste. Caroline Loeb parcourt son passé et celui de Sagan en chantant pendant ce spectacle dans lequel rythme, fantaisie et humour sont au rendez-vous.

Ce spectacle que nous avions eu plaisir à découvrir au Théâtre de l’Archipel à Paris, sera joué au CPO d’Ouchy https://www.cpo-ouchy.ch/près de Lausanne le 24 septembre. Cela peut aussi être l’occasion de faire une escapade dans la capitale olympique à la vie musicale riche !

Quitter la version mobile