LES COUPS DE COEUR DE LA COMÉDIENNE ALEXIANE TORRES

Copyright Sébastien Robert

La comédienne Alexiane Torres alterne entre drames et comédies avec une facilité confondante. On peut actuellement la découvrir dans son premier seule en scène désopilant, Pièce à conviction, au théâtre La Flèche. Entre deux représentations, elle a bien voulu nous confier ses coups de coeur du moment.

Un album de musique ?

The Weeknd avec After Hours.

Une chanson ?

I’m outta love, d’Anastasia.

Un clip ?

The Blaze et Territory.

Un film ?

Les Nouveaux Sauvages, de Damian Szifron.

Une série ?

The Office, de Ricky Gervais.

Un documentaire ?

Citizenfour, de Laura Poitras.

Un roman ?

L’élégance du hérisson, de Murielle Barbery.

Une bande dessinée ?

La Rose la plus rouge s’épanouit, par Liv Strömquist.

Une exposition ?

L’exposition La bibliothèque, la nuit par Alberto Manguel.

Une photographie ?

Grand Palais, Paris, France, juin 1980, de Manfred Thierry Mugler et datant de 1980.

Un spectacle ?

La ville de Paris. Dans le métro, en terrasse, sur les quais. Un théâtre à ciel ouvert… Ou sinon, Oblomov interprété par Guillaume Galienne à la Comédie-Française.

Une recette de cuisine ?

Le Carrot cake. Avec du Skyr pour le glaçage , moins de matière grasse et plus frais !

Une activité sportive ?

Les vidéos de la coach sportive Justine Gallice que je fais dans mon petit appartement, musique à fond !

Une citation ?

« Là où tu ne peux aimer ne t’attarde pas », de Frida Kahlo.

Une maxime dans la vie ?

Il n’y a que l’humour que je prenne au sérieux…

Votre actualité ?

Je joue en ce moment mon seul en scène humoristique Pièce à conviction , au Théâtre de la Flèche (77, rue de Charonne) jusqu’au 9 décembre. C’est une enquête de police sur le meurtre d’une chanteuse de la pop, durant laquelle les pièces à conviction elles-mêmes apportent des éléments d’enquête, le couteau ou le pistolet ont la parole, au milieu d’une galerie d’une trentaine de personnages, bruitages, chansons… Je tournerai un petit rôle pour la série Tandem sur France 3 début décembre. Puis, il y aura quelques dates du spectacle Andromaque mis en scène par Anne Coutureau. J’ai aussi le projet d’un gros spectacle avec la compagnie « Art et Cendres », une épopée en trois parties, comédie qui racontera un Paris à l’orée des grandes guerres du XXe siècle. J’interpréterai également Phèdre, mis en scène par Laurent Domingos une nouvelle fois au festival d’Avignon prochain, au théâtre du Roi René.

Merci Alexiane !

Publié par

Amoureuse de Paris, j'aime partager mes découvertes culturelles, gastronomiques... Je vous dis ce qui m'a plu pour vous donner envie de sortir dans cette si jolie ville qu'est Paris où l'on a la chance d'avoir tant à faire, à voir, à goûter et à tester... Également désormais : des interviews !

Laisser un commentaire Annuler la réponse.