LA FABRICA, restaurant italien Paris 14

la fabrica paris 14

La Fabrica … Mamma Mia ! 

Il faut parfois s’aventurer aux (presque) confins de la ville pour trouver un bon restaurant italien, à la fois pizzeria napolitaine et restaurant de pâtes… et il est rare d’allier les deux avec brio : c’est pourtant le cas à La Fabrica ! Direction le 14ème arrondissement, non loin de la porte d’Orléans.

pizzeria la fabrica paris 14

De l’extérieur, les néons rouges indiquant « Pâtes et Pizzas » nous rappelleraient presque l’Olympia… mais une fois la porte franchie, l’atmosphère à quelque chose de Little Italy à New York. C’est une invitation à entrer pour voyager (mais aussi à se fâcher avec sa balance ;p ).

pizza la fabrica paris 14

L’accueil est chaleureux, à l’italienne, sans pour autant qu’on nous fasse des courbettes ou des sourires « ultra bright » incessants (et c’est préférable). Le staff 100% italien est jeune et très sympa.

Très bon point : la carte propose exclusivement des plats italiens. On ne s’éparpille pas dans une autre cuisine que la transalpine; on trouve ce que l’on vient chercher dans un resto italien : manger et boire italien, basta ! Ainsi, la carte est épurée, tout comme celle des vins et cocktails : on va à l’essentiel.

pizzeria la fabrica paris

À La Fabrica, on franchit le Rubicon pour la soirée. Une fois passé le seuil de la porte, on se retrouve à Naples.

Pour bien commencer, attaquons l’apéro. Qui dit apéro en Italie, dit Spritz ! Fait ici dans la plus pure tradition italienne avec les bons dosages. Pour ma part j’ai joué la carte de la découverte avec un cocktail au Cynar, quésako ? C’est une décoction à base de jus d’artichaut… Ok, dit comme ça, ça ne  met pas l’apéro à la bouche… et pourtant c’est aussi bon qu’un Spritz Apérol, avec néanmoins un goût plus prononcé et plus amer ! (un croisement entre le Campari italien et notre bonne vieille Suze). Bref une découverte au goût de reviens-y.

IMG_4237.JPGIMG_4240.JPG

Bon, passons aux choses sérieuses. Pour les entrées : une Buratina (petite Burata) , du jambon blanc San Daniel (un régal) et des antipastis (mix de légumes) : rien à redire sur les entrées, on sent la qualité.

la fabrica paris restaurant italien

Voyons les produits stars de la maison : les pizzas et les pâtes… mais moi je préfère les pizzas, donc pizzas first !

Déjà, elles sont belles à voir. Et on se dit, surtout moi, qu’une seule ne suffira pas ! Non pas qu’elle soient petites, au contraire…mais parce qu’elles sont tellement appétissantes !

restaurant italien paris

À la découpe, on comprend tout de suite que l’on a à faire à une pizza napolitaine. En bouche, le résultat est au rendez vous et on est heureux que les rebords ne soient pas exagérément gonflés comme dans certaines pizzerias à la mode où l’on mange plus de pâte à pizza que de garniture.

L’ensemble est bien équilibré et le goût des ingrédients laisse deviner que l’on a à faire à des produits « made in italia » et non pas « made in le supermarché du coin ».

La pâte est plutôt fine, juste comme il faut, au diable les pizzas où la pâte est fine comme du papier à cigarette. Ici au moins, on peut manger sa pizza avec les mains !

Pour ma part, j’ai opté pour mon habituelle « Capriciosa » (jambon blanc, champignon, artichaut, et parmesan) et sur la seconde pizza « Diavola » du saucisson piquant « spianata ». Ces deux ingrédients ainsi que la salade roquette et les copeaux de parmesan sont ajoutés après cuisson.

la fabrica restaurant paris

Mes amis ont pris quant à eux la spécialité de la maison, « les tagliatelles à la meule de parmesan », une vraie découverte et manifestement un vrai régal. Les spaghettis cuites à la perfection al dente sont apportées de la cuisine devant vous et mélangées dans la meule par le cuisinier. Les copeaux de parmesan viennent se mélangent aux pâtes et c’est déjà un sublime spectacle.

restaurant pates paris

Les pâtes sont ensuite disposées directement dans un petite poêle en cuivre individuelle et servies aux convives. Les mines réjouies au premier coup de fourchette expriment la satisfaction de chacun.  Des simples pâtes au parmesan…oui mais qu’est ce qu’elles sont bonnes !

restaurant italien paris

Pour le dessert nous avons opté pour une pizza à La Noutelllla avec l’accent. En clair au Nutella. La pizza arrive nue et on nous amène le pot de Nutella et une grande cuillère par personne. L’association sucré/salé est sympa. C’est bon et convivial.

Il y a évidemment également les classiques tiramisu et autres pana cotta…

tiramisu fabrica

Concernant les prix, on est à Paris, ce ne sont pas des prix napolitains mais pour la qualité proposée c’est plutôt bon marché, la pizza est en moyenne à 14,50 euros. Rien d’excessif donc. Exemple d’addition : 2 entrées (buratina et antipasti) + 1 pizza Diavola et 1 pâte carbonara + 1 pizza au Nutella à partager :  57 € ! (hors boisson)

Verdict : le rapport qualité / prix vaut largement le détour !

Bon Plan : Présentez vous de la part de « fille de paname » : le digestif italien en fin de repas vous sera offert.

elvis, elvis palladium, elvis bus palladium, elvis rock parade

La Fabrica

81 Rue d’Alésia

75014 Paris

Publié par

Amoureuse de Paris, j'aime partager mes découvertes culturelles, gastronomiques... Je vous dis ce qui m'a plu pour vous donner envie de sortir dans cette si jolie ville qu'est Paris où l'on a la chance d'avoir tant à faire, à voir, à goûter et à tester... Également désormais : des interviews !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s