LE PARIS DE MARIE HAUMONT, ILLUSTRATRICE, AUTEUR ET RÉDACTRICE

marie Haumont

Marie Haumont est illustratrice, auteur et rédactrice. Elle cohabite sur BeSnob. Diplômée des Arts Décoratifs de Strasbourg, elle travaille pour l’édition jeunesse, la presse, le Web et la mode. Voici son Paris.

paname et moi

Depuis quand êtes-vous à Paris ?

J’y suis née !

Votre premier souvenir à Paris ?

Le jardin du Palais-Royal, ma mère nous y emmenait, mon tricycle et moi.

Paris vous le/ la définiriez comment ?

 Multiple, extravagante, versatile.

Quel est votre ou vos endroit(s) favori(s) à Paris ?

J’aime traverser la Seine en bus (87) entre Sully Morland et l’Institut du Monde Arabe. Dans ce sens précisément.

Quel est votre musée favori ?

Mon favori c’est le musée de la Chasse et de la Nature, dans le 4ème. Le lieu est tout d’abord magnifique : un hôtel particulier du 18ème siècle. J’y adore le coté cabinet de curiosité allié à la rencontre avec des artistes contemporains invités.

View this post on Instagram

[ Donne Mois / 1 oeuvre ] « Château en morceaux » « Braque découvrant une perdrix et un faisan », « Tatou, flamant et casoar », « Cacatoès, vautour et toucan », « Chien et cygnes », François Desportes, 1713 Passez les portes du salon bleu… Avez-vous remarqué les scènes qui décorent les différentes entrées de cette pièce ? Ces dessus-de-porte furent commandés en 1713 par l’intendant des finances Charles-Henri II Malon de Bercy, pour son cabinet au château de Bercy. L’ensemble du décor du cabinet resta en place jusqu’en 1860, date à laquelle les boiseries et les tableaux furent démontés et vendus aux enchères avant la démolition du château. Ce château, construit à partir de 1658 par Louis François Le Vau, et dont le parc fut aménagé par André Le Nôtre, était situé à Bercy. Après avoir traversé la Révolution, épargné par ses pillages et réquisitionné (une fabrique de papiers peints y fut installée par un proche de Robespierre, qui profita d’ailleurs du luxe de la demeure), le château finit par céder à la pression du développement industriel de la ville et fut vendu en 1843 à l’armée pour édifier un mur de fortification, puis en 1861 à la Société de chemins de fer. Il fut d’abord entouré de voies ferrées avant d’être détruit pour faire place aux entrepôts. En juillet 1860, son mobilier fut dispersé, et orne aujourd’hui divers joyaux architecturaux tels que le palais de l’Elysée, l’hôtel de la Rochefoucauld (devenu Ambassade d’Italie), le château de Bizy à Vernon (Eure), et bien sûr le musée de la Chasse et de la Nature ! Crédits : Sophie Lloyd

A post shared by Musée Chasse Nature (@musee_chasse_nature) on

Un restaurant fétiche ?

Chez Janou, dans le 4ème, encore. Cuisine française un peu désuète (un foie de veau délicieux) et de saison, une terrasse à l’écart, mais chut !

Une boutique fétiche ?

Aïe. Trop difficile, disons que j’aime particulièrement les boutiques vintage, si n’est pas les puces.

Un salon de thé, un café, un brunch ou autre à recommander ? 

T’cup, le brunch y est bon et très abondant (mais on peut repartir avec ses restes).

Quel est votre quartier préféré ?

Le mien : le XIème.

Comment vous déplacez-vous à Paris ?

Surtout en métro. Sinon j’essaie au max le vélo, quand il fait beau.

Que diriez-vous à Paris ? 

Ne te muséifie pas trop, merci.

Si Paris était une chanson / une musique ? 

New York I love you de LCD Sound System, ce n’est pas une pirouette. Sinon la Ritournelle de Sébastien Tellier, pour la même énergie douce-amère, un romantisme actif et pas mièvre.

 

Si Paris était une odeur ? 

Les trottoirs chauffés en été, après la pluie. Minéral et vaporeux.

Votre saison préférée à Paris ?

Je voulais dire le printemps mais à bien y réfléchir j’aime mieux l’été. Moins de monde, une certaine torpeur, une lumière spectaculaire, l’attente de la rentrée…

Merci Marie !

Capture d’écran 2018-04-25 à 01.06.50.png

Publié par

Amoureuse de Paris, j'aime partager mes découvertes culturelles, gastronomiques... Je vous dis ce qui m'a plu pour vous donner envie de sortir dans cette si jolie ville qu'est Paris où l'on a la chance d'avoir tant à faire, à voir, à goûter et à tester... Également désormais : des interviews !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s