JAIPUR CAFÉ, LES SAVEURS DE L’INDE

gobelets

Il nous a été offert récemment de tester un restaurant indien, le Jaipur Café, dans le quartier Gare l’Est. Jusqu’ici vous allez me dire, rien d’étonnant. Mais après avoir admiré la carte alléchante, mangé leurs plats hors du commun, le tout couronné d’un service haut de gamme , je peux vous assurer que le Jaipur Café vaut le détour. Voici de quoi vous convaincre.

À peine la porte de l’établissement poussée, on sent que la soirée va être inoubliable. On nous propose un lassi, boisson à base de yaourt, et ce aussitôt nos séants confortablement installés sur les chaises rembourrées. L’ambiance est feutrée, la musique est zen et cristalline (chose rare dans les restaurants indiens où s’égosillent habituellement les stars des comédies musicales locales) zen et cristalline. La carte qui nous est proposée nous offre les plats classiques de la gastronomie indienne, auxquels s’ajoutent des spécialités de la maison qui attirent notre attention, et qui, j’en suis certaine, titilleront votre curiosité.

Je ne sais pas pour vous, mais moi je ne vais jamais « chez l’indien » pour me contenter d’un plat. Tout y passe : assortiment d’entrées avec beignets à foison, cheese naan, plat riche, et pourquoi pas dessert ! Comment vous dire qu’ici j’ai donc voulu tout tester, et ce avec de nombreux moyens de comparaison car mon estomac a pu éprouver la plupart des restaurants du passage Brady.

Premier round, les entrées : assortiment de beignets bahija, c’est à dire pommes de terre, oignons et aubergines enrobés de farine de pois chiches et frits, ainsi que des samoussas aux légumes. Le service est rapide, les portions sont généreuses, mais surtout le goût : le samoussa légume est un bon moyen d’appréhender la suite du repas, et je peux largement dire que c’était un des meilleurs que j’ai pu goûter. Épicé comme il faut, croustillant et bien rempli, j’en salive encore en écrivant ces mots.

entrées

Arrêtez tout : oui ici ils ont des cheese naan. La base me direz-vous. Mais ils ont aussi des cheese-garlic naan, traduits en français pas pains fourrés au fromage et saupoudrés d’ail. Denrée très rare, signe que nous sommes dans un endroit exceptionnel. Mais là, je peux vous dire que c’est la première fois que je croise un tel spécimen : le cheese naan au MIEL. Ai-je besoin de commenter ? Je ne crois pas…

naans.jpg

Arrive le moment de vérité, celui où on va pouvoir donner notre avis sur le Jaipur Café : le plat de résistance. Poulet Korma d’un côté, Dahl Makhani de l’autre, agrémenté d’un Byriani de légumes pour connaître vraiment la cuisine du chef. En effet les Byrianis sont propres à chaque restaurant, chacun sa recette plus ou moins épicée.

C’est encore une fois un délice. La sauce korma surpasse toutes celles goûtées jusqu’à présent, et le Byriani a un équilibre en bouche incroyable. Le sucre, le sel, le piquant, tout y est parfaitement ajusté. Mais ma plus grande surprise est le Dahl, qui est un plat pour lequel je regrette toujours son manque d’audace. Ici, il est parfait. Crémeux à souhait, et délicatement relevé comme jamais je ne l’ai senti. J’en ai bien la confirmation : le Jaipur Café est au dessus des autres. J’ai aussi testé leur caviar d’aubergines, spécialité de la maison qui est divinement bon. Je vous laisse goûter, en parler ne lui rendrai pas hommage. L’expérience sensorielle de ce restaurant vaut vraiment le détour.

sauces

 

vue du dessus

Arrive bientôt la fin du repas, les serveurs sont toujours à nos petits soins, l’ambiance est toujours aussi « lounge », on apprécie. La faim n’a plus sa place, mais elle est remplacée par la gourmandise, qui nous empêche de refuser un dessert gourmand gentiment proposé. Les classiques encore une fois : glace indienne et halwa, gâteau de semoule. Encore une fois, c’est parfait : pas trop sucré, idéal pour conclure ce repas riche en sensations.

dessert.jpg

Adeptes de la cuisine indienne, ou novices, choisissez sans sourciller le Jaipur Café. L’endroit est tellement grand qu’on se sent bien, privilégié, aux petits soins du personnel. La nourriture proposée est d’une qualité jamais vue pour des prix qui ne dépassent pas ceux des concurrents. Il est souvent difficile de différencier un restaurant d’un autre, et savoir lequel deviendra notre perle rare. On l’a trouvée pour vous, et elle se nomme le Jaipur Café.

Hillel

Le Jaipur Café

15-17, rue des Messageries 75010 Paris

Ouvert tous les jours de 12h à 14H30 & de 18h à 23h30

Publié par

Scénariste de formation, je fais également profiter mes collègues de mon expertise en tant que script-doctor. Je continue cependant d'écrire, notamment des projets que je souhaite réaliser. Je suis heureuse de pouvoir partager dans ce blog mes trouvailles culturelles et gastronomiques, avec un penchant pour les sorties théâtre et les restaurants healthy/veggie. Paris regorge de nouveautés et je compte bien tout tester! hillel@filledepaname.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s