« Persona, étrangement humain » au musée du quai Branly

exposition persona étrangement humain

L’exposition « Persona » nous ouvre les portes d’un monde étrange, « étrangement humain »… À travers 230 objets d’arts primitifs ou d’art contemporain, nous allons nous poser la question sur la notion de personne, la « persona » en chacun de ces objets humanisés.

4 parties composent cette exposition :

« Il y a quelqu’un ?  » interroge sur les mécanismes qui font que ces objets inertes et d’apparence éloignée des humains peuvent être considérées comme des personnes. Un mouvement, une forme… les humains sont prédisposés à faire naître le sentiment d’être en présence d’une entité pourvue d’intention que ce soit dans le monde de l’infiniment petit comme dans l’infiniment grand.

persona quai branly persona etrangement humain musee du quai branly exposition
Roseline de Thelin : Homo Luminoso.

« Il y a personne !  » présente les moyens de détecter ses présences. Nous allons ainsi découvrir dans cette partie de l’exposition des instruments inventés pour percevoir ces entités. Nous découvrirons ainsi la valise de « ghost hunter » du « Club des chasseurs de fantôme » de Bruxelles (datant de 1926 à 1940) , des boîtes et statues africaines de divination, une « main spirite » (fin XIXe siècle) utilisée par les médiums qui se produisaient sur scène ou encore les très sérieux travaux de Thomas Edison pour inventer une machine pour parler aux morts.

ghost hunter exposition quai branly persona étrangement humain
 réelle « ghost hunter » du Club des chasseurs de fantôme
persona musée du quai branly
Main spirite Martinka et anneau Memento Mori (pourquoi une arme sous la main? si cela vous intéresse, voir l’anecdote sur la photo en fin d’article) 

« La Vallée de l’étrange » se consacre aux effets que vont produire sur nous ces « quasi-personnes ». A l’origine de l’exposition « l’expérience de Mori » (Mori, roboticien japonais) montre que plus une créature a une forme humaine, plus elle a des chances de créer la curiosité mais ceci jusqu’à un certain point : un trop grand degré de réalisme crée chez la plupart des gens un sentiment de rejet. Robots humanoïdes, marionnettes ou love doll se présentent ainsi dans cette partie.

persona-exposition-quai-branly

« La Maison témoin » met en scène des créatures artificielles, toutes sortes de robots low ou high-tech auprès desquelles nous pourrions nous entourer.

Conclusion ? 

Cette exposition ludique et dans l’ère du temps interroge sur l’anthropomorphisme et la question du transhumanisme… Si la dernière partie « La Maison témoin » m’a semblé la moins réussie, quelque peu bâclée et confuse, j’ai adoré la seconde partie « Il y a personne ! », abordant davantage la « persona » par le biais de l’occultisme et qui vaudrait à mon goût une exposition à elle seule.

Néanmoins, c’est une réussite dans l’ensemble et je vous recommande la visite de cette exposition qui a encore lieu jusqu’au 13 novembre, ne tardez pas !

Informations pratiques et Commissaires de l’exposition : 
Persona, étrangement humain
 
au Musée du Quai Branly
jusqu’au 13 novembre 2016
Tous les jours sauf le lundi, 11h-19h (21h du jeudi au samedi)

Mon petit cadeau bonus ;) exposition étrangement humain persona quai branly

Publié par

Amoureuse de Paris, j'aime partager mes découvertes culturelles, gastronomiques... Je vous dis ce qui m'a plu pour vous donner envie de sortir dans cette si jolie ville qu'est Paris où l'on a la chance d'avoir tant à faire, à voir, à goûter et à tester... Également désormais : des interviews !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s