« La Mouette » à L’Épée de bois

vlog culture, blog culture, expositions, musées, paris , vlog cinema, vlog sorties, vlog restaurants, sorties à paris, restaurants paris, restaurants, bars, salons de thé,  brunch, theatre, concerts, boîtes, lieux de nuit, nouvelle youtubeuse, blog chroniques, chroniques culture, chroniques cinéma, chroniques expositions, chroniques restaurants, youtubeuse culture, youtubeuse cinema, youtubeuse expos, youtubeuse paris, youtubeuse sorties, youtubeuse restaurants, restos,  tests restos, spectacles, comédies musicales, danse, concerts, blog cinema, blog paris, blogueuse culture, blogueuse theatre, blogueuse ciné, culture, fille de paname, filledepaname, vlog paris, paname, blog paris, blog parisien 

La Mouette se pose à l’Epée de Bois

Quand il écrit Platonov à 18 ans, pièce de théâtre qu’il remisera dans un placard pour ne plus y toucher, toute l’œuvre de Tchekhov est déjà là : l’antagonisme entre la vieille génération qui possède l’argent et la jeune qui se cherche une voie/voix, amours impossibles, l’ennui de l’hiver qui finit par taper sur le système et provoquer des hystéries collectives et toujours, un personnage charismatique qui fascine, que l’on se prend à aimer et haïr en même temps et qui finira par mettre fin à ses jours.

Tout était là depuis le début et se retrouve distillé dans toutes ses œuvres les plus emblématiques, comme La Mouette dont une nouvelle version est présentée actuellement au théâtre de l’Epée de Bois à la Cartoucherie. Ici, Kostia est un auteur de théâtre en devenir (un double de Tchekhov lui-même ?) et dont la mère Irina est une actrice reconnue et imbue d’elle-même. Elle sort avec le jeune Trigorine, écrivain reconnu que Kostia jalouse. Les deux hommes, en plus de s’affronter sur le terrain des arts et des affres de la création, vont se partager le cœur de Nina, jeune comédienne qui vacille et ne sait sur quel pied danser.

Pièce dans la pièce, jeux habiles de lumière projetés sur des rideaux de papier comme des ombres chinoises animées, saisons représentées sur trois espaces de jeux différents, la mise en scène de cette version de la troupe d’Isabelle Hurtin est ciselée et délicate. Derrière les incessants bavardages des personnages qui parlent pour combler le vide et grappiller des instants de vie à la mort, point le désenchantement qui finira par tous les emporter. Il y a des rires, des traits d’esprit, des parties de loto, mais chacun sait que son destin est scellé. Irina n’ignore pas que Trigorine est épris d’une autre ni que son fils en souffre. Kostia voit bien que Nina se matérialise en mouette qui ne songe qu’à prendre son envol, mais il reste cloué au sol et comme lui, son œuvre ne décollera jamais.

La distribution est impeccable et deux comédiens ravissent particulièrement notre cœur autant que la lumière : Mathieu Saccucci, sur le fil de l’émotion perpétuelle en Kostia qui ne demande qu’à être aimé en retour et Isabelle Hurtin elle-même, fébrile en actrice diva, égocentrique et égocentrée qui refuse de voir son monde s’effondrer. Ce n’est que jusqu’au 28 juin. Il est encore temps de s’élever en la compagnie de cette Mouette pas comme les autres…

La Mouette, au théâtre de l’Epée de Bois, du lundi au mercredi à 20h30.

Route du Champ de Manoeuvre, 75012 Paris

Théâtre de l’Épée de Bois | Cartoucherie – Paris XII

J’ai testé pour vous, vlog culture, blog culture, expositions, musées, paris , vlog cinema, vlog sorties, vlog restaurants, sorties à paris, restaurants paris, restaurants, bars, salons de thé, brunch, theatre, concerts, boîtes, lieux de nuit, nouvelle youtubeuse, blog chroniques, chroniques culture, chroniques cinéma, chroniques expositions, chroniques restaurants, youtubeuse culture, youtubeuse cinema, youtubeuse expos, youtubeuse paris, youtubeuse sorties, youtubeuse restaurants, restos, tests restos, spectacles, comédies musicales, danse, concerts, blog cinema, blog paris, blogueuse culture, blogueuse theatre, blogueuse ciné, culture, fille de paname, filledepaname, vlog paris, paname, blog paris, blog parisien, livraison paris, paris insolite, coulée verte, paname, panam, ou sortir à Paris

Publié par

Amoureuse de Paris, j'aime partager mes découvertes culturelles, gastronomiques... Je vous dis ce qui m'a plu pour vous donner envie de sortir dans cette si jolie ville qu'est Paris où l'on a la chance d'avoir tant à faire, à voir, à goûter et à tester... Également désormais : des interviews !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s