« La Dispute », d’après Marivaux, au Ciné XIII Théâtre

DSC_6259
Copyright Théâtre de la Vague

Tous les dimanches jusqu’au 29 avril, Simon Letellier revisite une pièce peu connue de Marivaux dans une adaptation dystopique, avec quatre comédiens brillants.

Qui de l’homme ou de la femme a été le premier infidèle ? Ce défi dépassé sert de prétexte pour isoler quatre êtres, deux femmes et deux hommes, et les faire grandir hors du monde, dans un espace aseptisé. Du monde, ils savent tout mais ne connaissent rien. Ils se rencontrent pour la première fois.

Tel est le constat de départ de la pièce, dont la mise en scène clinique et épurée nous plonge dans une expérience de laboratoire, où l’analyse du comportement humain fantasmée par Marivaux est devenue ici  la représentation d’un futur possible. Les rapports humains seront décortiqués, les expériences faites et refaites pour voir ce qu’il peut en découler.

Si vous avez vu l’excellent film Ex-Machina, ou de la série « Black Mirror » -notamment l’épisode Hang the DJ- vous allez y penser tout de suite. Étonnant quand on sait que la pièce fut présentée pour la première fois en 1744,  mais moins quand on sait qu’elle a pour personnages principaux quatre humains élevés dans l’isolement, pour être les sujets ignorant d’une vaste expérience comportementale.

Le dispositif scénique est simple comme inventif, les costumes sont minimalistes, laissant notre pleine attention au jeu animal des comédiens. Ils savent avec brio créer des êtres d’instinct qui ne savent réprimer leurs pulsions affectives et sexuelles, et se donnent innocemment à l’autre. Le sous-texte écrit par Marivaux à une époque où la bienséance était de mise au théâtre est ici totalement exploité sans aucune ambiguïté, et la personne disparaît au profit de la pulsion animale.

« J’aimerais créer un théâtre « science-fiction » . Le spectateur serait partie prenante de cette expérience, d’où mon envie de le placer en position presque voyeuriste, à la manière du spectateur d’une émission de télé réalité. L’impliquer plutôt que de le laisser à distance. » Simon Letellier, metteur en scène.

DSC_6255
Copyright Théâtre de la Vague

Je n’en dis pas plus pour ne pas dévoiler les subtilités de la pièce, mais on assiste ici à une relecture audacieuse d’un texte qui à priori peut paraître misogyne, le rendant ici tout l’inverse. La fraîcheur des comédiens apporte à tout cela une envie d’en voir plus, et quand la pièce se finit on se dit qu’on pourrait rester au moins une heure de plus à découvrir l’âme humaine. Courez voir ce spectacle prometteur d’un bel avenir artistique, et on l’espère d’autres belles mises en scènes!

Hillel

 

Un spectacle proposé par
Le théâtre de la Vague

Avec
Hélène Rosselet-Ruiz
Eva Studzinski
Pierre Ophèle-Bonicel
Paul Feat-King

Mise en scène : Simon Letellier
D’après la pièce La Dispute
de Marivaux

Les 15, 22 et 29 Avril à 20h
au Ciné XIII Théâtre
1, avenue Junot Paris 18ème
Métro Lamarck, Abbesses, Blanche 

Réservation : Billet Réduc

 

Publié par

Scénariste de formation, je fais également profiter mes collègues de mon expertise en tant que script-doctor. Je continue cependant d'écrire, notamment des projets que je souhaite réaliser. Je suis heureuse de pouvoir partager dans ce blog mes trouvailles culturelles et gastronomiques, avec un penchant pour les sorties théâtre et les restaurants healthy/veggie. Paris regorge de nouveautés et je compte bien tout tester!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s