« COMÉDIENS !  » AU THÉÂTRE DE LA HUCHETTE

PhotoLot Comédiens 01
© LOT

Du théâtre dans le théâtre !

Le mythique Théâtre de la Huchette accueille jusqu’au 5 janvier la comédie musicale multi-primée Comédiens !, dont le titre est plus signifiant qu’il n’y paraît.

Paris 1948. 

Au tout nouveau Théâtre de la Huchette, trois comédiens s’apprêtent à créer la version musicale d’un célèbre vaudeville endiablé… Le succès semble leur tendre les bras.

Mais, dans l’après-midi, au cours de l’ultime répétition, la tension monte, monte…Et dans les coulisses un autre spectacle s’écrit.

La représentation du soir réservera aux comédiens comme au public bien des surprises…

Comédiens est librement inspiré de l’opéra Paillasse, plus connu sous le nom italien de Pagliacci. Les deux œuvres ont un contexte analogue : une troupe de théâtre monte une pièce, dans laquelle le metteur en scène met en scène sa femme. Ce qui commence comme un joyeux travail de troupe bascule progressivement vers le drame. L’intelligence de Comédiens ! est d’intégrer le lieu -le Théâtre de la Huchette- à la dramaturgie de la pièce, ce qui rajoute plus encore de mise en abyme sur le travail du comédien.

PhotoLot Comédiens 02
© LOT

Nous sommes en effet spectateurs, dans le théâtre nommé, des répétitions et représentations d’une pièce. Nous sommes face à une comédie musicale où, dans la diégèse, est narré un vaudeville musical.  On s’accorde en général à dire que les œuvres musicales -et les vaudevilles- sont assez éloignés du théâtre « du réel » par leur forme très extravagante. Mais la magie de la scène nous permet de plonger dans les différentes couches dramaturgiques, et de se laisser emporter par les conventions que l’on accepte au moment où l’on pose nos séants sur les sièges joliment nommés de la salle. Cela prouve que n’importe quelle œuvre, si elle a une cohérence et un vrai travail de mise en scène, est recevable pour ses spectateurs et peut les toucher.

photolot-comc3a9diens-03-e1542900505858.jpg
© LOT

La scène est  très petite, nous sommes donc en intimité avec nos comédiens. Par ailleurs la zone du « quatrième mur » est  plusieurs fois utilisée, pour nous rappeler que le théâtre entier est la scène de jeu. Quand les répétitions se terminent, nous spectateurs devenons acteurs par notre consentement de la représentation. Le contenu ne doit pas trop être dévoilé car il fait partie intégrante de l’expérience… qu’il faut découvrir au fur et à mesure. Concernant la mise en scène : une petit salle donc, trois comédiens, des costumes sobres et élégants pour la partie « 1948 » et extravagants pour la partie « vaudeville ». Quelques meubles, des panneaux retournés  en fonction de la scène jouée, un piano, des caisses… un décor simple mais efficace : les changements de décor se font devant nous puisque nous sommes dans la salle de répétition. Tout vient donc à point nommé et cette trouvaille est aussi intelligente que le fait d’avoir affaire à une comédie musicale : les comédiens, très bons chanteurs et musiciens, passent du rôle 1 (leurs personnages dans la pièce) au rôle 2 (celui de leurs personnages dans la pièce de la pièce) , tout se mélange et ils chantent dans les deux « niveaux » de comédie.

PhotoLot Comédiens 04
© LOT

Le livret est clair, imagé, ce qu’il faut de poétique, dans la continuité de l’opéra. Ici pas de description de ce qui se passe, mais de ce que les personnages ressentent. Car oui, pourquoi en faire une comédie musicale ? Les chansons sont la traduction de ce que vivent les personnages avec leurs secrets, leurs espoirs, leurs frustrations : nous sommes alors spectateurs de l’intimité la plus pure, et c’est là que le paradoxe avec le métier de comédien entre en jeu. Les comédiens sur la scène nous livrent leurs entrailles, quel que soit l’artifice.

Cela n’est pas sans rappeler la Palme d’Or 2017 The Square, avec une scène mythique où lors d’un dîner mondain un homme « gorille » entre sur scène et où les membres de l’assemblée pensent voir une performance : mais à quel moment la limite de violence est elle franchie, et à quel moment n’est ce plus du spectacle ? Dès lors, on commence à réfléchir au pouvoir de l’œuvre, et Comédiens ! est de ce genre.

Comédiens !  est une œuvre très aboutie, remplie de clins d’œil et hommages au Théâtre de la Huchette, à l’Opéra, au théâtre musical, au vaudeville, à Billy Wilder, à Jean Renoir, au comédiens et aux spectateurs… Un spectacle fascinant en tout cas, à ne rater sous aucun prétexte.

Hillel

Affiche_LesComediens-40x60-BD-comp-667x1000.jpg

Comédiens au Théâtre de la Huchette

Une comédie musicale
librement inspirée de l’opéra « Paillasse » de Ruggero Leoncavallo
Concept et mise en scène : Samuel Sené
Livret et paroles des chansons : Eric Chantelauze
Musique : Raphaël Bancou
Décor : Isabelle Huchet
Costumes : Julia Allègre
Lumières : Laurent Béal
Chorégraphie : Amélie Foubert
Assistante à la mise en scène : Elisa Ollier
Régie  Yves Thuillier

AVEC :

Marion PRÉÏTÉ (Coco) Fabian RICHARD (Pierre) Cyril ROMOLI (Guy)

Du mardi au vendredi à 21h – samedi 16h et 21h jusqu’au 5 janvier 2019.

Renseignements & réservation : ICI

Publié par

Scénariste de formation, je fais également profiter mes collègues de mon expertise en tant que script-doctor. Je continue cependant d'écrire, notamment des projets que je souhaite réaliser. Je suis heureuse de pouvoir partager dans ce blog mes trouvailles culturelles et gastronomiques, avec un penchant pour les sorties théâtre et les restaurants healthy/veggie. Paris regorge de nouveautés et je compte bien tout tester! hillel@filledepaname.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s