« Le Canard à l’Orange » au Théâtre de la Michodière

Un excellent canard à l’orange !

Une bonne comédie, remarquablement jouée avec une bonne humeur communicative, voici Le canard à l’orange pièce de l’auteur anglais William Douglas Home adaptée par Marc-Gilbert Sauvajon.

Nous nous sommes beaucoup amusés en assistant à ce spectacle, Vaudeville réunissant classiquement le mari, la femme, la maîtresse, l’amant et la gouvernante-cuisinière, jouée avec humour et bonhommie par Sophie Artur.

Hugh Preston, animateur-vedette de la télévision, marié depuis 15 ans à Liz, qu’il trompe avec constance, apprend que sa femme a elle-même un amant avec qui elle compte partir le dimanche suivant. Hugh propose de prendre les torts à sa charge en organisant son propre délit d’adultère au domicile conjugal en compagnie de sa secrétaire. Pour cela il invite l’amant de sa femme chez lui.

Pas de portes qui claquent ici mais des répliques percutantes, des quiproquos savamment ordonnancés, tout cela dans une atmosphère délirante et avec un humour sentant très bon ses origines british.

Aucun temps mort. Le spectateur est embarqué dès le début du spectacle dans un tourbillon de répliques joliment amenées. Le jeu des acteurs est parfait et sympathique.

Une excellent remède contre la morosité, le spleen passager. Un canard à l’orange, goûtu, fin et spirituel, courez-y, vous ne le regretterez pas !

Avec : Nicolas Briançon, François Vincentelli, Hélène Médigue, Camille Lavabre, Sophie Artur

Une mise en scène de Nicolas Briançon

LE CANARD A L’ORANGE

7 fois nominé aux Molière 2019

Représentations : du mercredi au samedi à 20 h, le dimanche à 15 h 30

Théâtre de la Michodière, 4bis rue de la Michodière 75002 Paris

Tel : 01 86 47 68 62

Publié par

Historien, auteur de nouvelles, conférencier, rédacteur au Journal Le Chat Noir, on me présente souvent comme le spécialiste de Paris secret et insolite, rappelant en cela mon livre éponyme. C’est un peu vrai mais Paris dans son ensemble me passionne depuis toujours. La ville d’hier et d’aujourd’hui, ses multiples histoires et faits divers occupent mon quotidien. Incorrigible piéton, je parcours les rues parisiennes en tous sens, et mes découvertes sont nombreuses. Qu’elles soient théâtrales, littéraires, gastronomiques, les surprises sont souvent au rendez-vous, et c’est un plaisir de les partager.

Laisser un commentaire