NOTRE SÉLECTION DE DOUCEURS DE NOËL

Maison Guy Martin

Noël approche à grands pas et avec les célébrations, la dégustation de chocolats et autres gourmandises. Mais parfois, difficile de faire un choix devant tant d’offres alléchantes. Pas de panique, on a testé pour vous de succulentes bouchées et des bûches à tomber. On fait le point !

Les bûches iconiques de Guy Martin

On ne présente plus le chef Guy Martin, propriétaire du Grand Véfour devenu une véritable institution et aux cuisines du bistronomique Pasco. Pour Noël, il a imaginé des créations qui régalent les papilles et que nous avons eu la chance de découvrir en avant-première. Pour le Pasco, il a conçu une bûche Mont-Blanc à la douceur raffinée : crème de marron, pointe de vanille, touche chocolatée, marrons confits… Un pur délice. Prix : 64 euros.

Pour le Grand Véfour, les amateurs de fruits et de chocolat vont s’en donner à coeur joie : sa bûche Passion est en effet un équilibre délicat entre le côté acidulé de la passion et de la douceur onctueuse du chocolat. Et pour agrémenter le tout, en guise de garnitures, des cèpes au chocolat pour une impression forestière du plus belle effet. Prix : 88 euros.

Mais Guy Martin a également pensé à ceux qui préféraient le salé au sucré, avec un dessert… salé ! A tel point qu’on peut savourer cette bûche au foie gras aussi bien en entrée qu’en fin de dîner et provoquer la surprise de vos convives. Si son apparence évoque une douceur sucrée avec ses figues fraîches sur le dessus, c’est bien de foie gras qu’il s’agit, mariné à l’Armagnac et au piment d’Espelette, roulé dans une couche de pain d’épice. Les premières bouchées sont forcément étonnantes quand l’oeil pense que nous allons goûter du sucré, mais après, le savoureux amalgame entre le pain d’épice, le foie gras et la ganache à l’Armagnac, offre une expérience culinaire étonnante et exaltante. Prix : 19 euros la part.

La forêt de trésors sucrés de Pierre Marcolini

Le chef-pâtissier et chocolatier belge Pierre Marcolini s’est inspiré de la nature pour sa collection de Noël 2022. Ici, les animaux de la forêt s’animent en une belle farandole sucrée, que ce soit pour le calendrier de l’Avent, des coffrets spéciaux garnis de ganaches en formes d’étoiles ou de houx… Macarons, truffes, tablettes, tout est décliné en mode hiver et festif. Jugez plutôt.

Mais il faut impérativement tester les créations concoctées spécialement pour cette fin d’année. Ceux qui ont les yeux plus gros que le ventre jetteront leur dévolu sur les deux bûches individuelles, l’une au marron, l’autre aux chocolats grands crus (les deux sont excellentes et à prix abordable, puisque seulement à 6,50 euros). Les plus gourmands se régaleront des bûches en forme de sapin. Le chef Marcolini en a prévu quatre cette année, aux saveurs totalement différentes : l’une est au café, l’autre aux marrons, une autre encore aux chocolats grands crus et plus originale et immaculée, une à l’ananas et noix de coco (tarif unique de 53 euros).

Enfin, le pâtissier propose deux pièces imposantes qui vont faire leur effet sur votre table : une couronne de houx majestueuse et gourmande, toute en chocolat (80 euros) et un sapin en forme de cône reposant sur un coffret à deux tiroirs garni de gourmandises (149 euros). Impossible de résister !

Les cadeaux gourmands de la Maison du Chocolat

L’an dernier, la Maison du Chocolat avait misé sur la sphère, avec des créations d’une grande beauté. Pour ce Noël 2022, elle a jeté son dévolu sur la thématique « cadeaux », avec toujours la même particularité du maître chocolatier Nicolas Cloiseau, des gravures en forme de pointillés d’une grande minutie. Et avec toujours le souci d’utiliser un cacao engagé, 100 % tracé, sans colorant, arômes artificiels, huile de palme ni OGM. Un savoir-faire français qui a fait ses preuves depuis plusieurs années maintenant, avec un packaging 100 % recyclable. Bref, un chocolat éco-responsable qui fait du bien autant à notre planète qu’à nos papilles.

L’année dernière, une immense sphère chocolatée éclairée de l’intérieur était la pièce maîtresse de la Maison du Chocolat. Cette année, c’est également la folie des grandeurs avec tout un amoncellement de cadeaux chocolatés qui, mis bout à bout, forment un sapin. Les dimensions sont impressionnantes : 90 cm de hauteur pour un poids de 7,2 kg. Evidemment, ce sont des pièces réalisées en édition très limitée et le prix est à l’avenant (1 800 euros).

Mais il y en a pour toutes les bourses, du calendrier de l’Avent sous forme de mini-cadeaux aux coffrets garnis de bouchées croquantes et variées (on oscille entre les fruits secs, le nougat crémeux, la framboise acidulée ou du gianduja à la noisette surprenante).

Ou on peut opter pour la bûche également sous forme de cadeaux. Elle aussi est imposante et en édition limitée. Composée d’un chocolat d’origine camerounaise, elle est garnie de noix de pécan, de sel de Guérande, d’un crémeux au caramel au beurre salé, d’un biscuit brownie et d’un glaçage au chocolat noir. Impossible d’y résister, chaque bouchée est un tsunami de saveurs différentes dont l’alliage atteint la perfection (prix, 120 euros).

Enfin, la Maison du Chocolat a déjà pensé à préparer sa galette des rois. Intitulée Soleil des rois, toute en jaune et noir, elle est composée d’une crème de noisette, d’une ganache au chocolat 80 %, de jus de citron et de noisettes grillées d’Italie. A découvrir à partir du 2 janvier pour la somme de 60 euros.

Pour quelles gourmandises allez-vous craquer cette année ?

Publié par

Journaliste de formation et amoureux de Paris, J’ai écrit pour différentes publications à gros tirage (Questions de femmes, Le Républicain Lorrain, Carrefour savoirs, Aux petits oignons…) et pour des sites culturels (Evene.fr, Grand-Ecart.fr…). Pour Fille de Paname, je rédige articles et interviews essentiellement dirigés vers la culture. julien@filledepaname.com

Laisser un commentaire Annuler la réponse.