LE PARIS DE JOHANNA, BLOGUEUSE POUR « LES PAPOTAGES DE NANA »

nana

Johanna, surnommée « Nana », est blogueuse lifestyle, pour son blog « Les papotages de Nana » Voici son Paris.

paname et moi

Depuis quand êtes-vous à Paris ?

J’habite à Paris depuis Septembre 2001. J’ai quitté la côté d’azur au moment des attentats de New-York, à quelques jours près. Je  » montais  » pour faire mes études… À ce moment précis, il y avait de quoi se poser la question  » Ai-je fais le bon choix? « . Quand on vient de province, on a une vision différente de la capitale et de ce qui peut arriver.

Votre premier souvenir à Paris ?

Ce n’est pas mon premier souvenir de Paris mais c’est le premier qui me vient en tête et l’un des plus marquants pour moi. Avant de vivre à Paris, je suis venue en week-end avec mon mec de l’époque (qui est mon mari aujourd’hui). Nous avons joué les touristes et il a pris une photo de moi à côté de la Samaritaine. Allez savoir pourquoi, sur ce cliché, je ne pose pas devant le grand magasin ni devant le palais de justice, non, je pointe du doigt vers le Pont Neuf en direction de la rue Dauphine. Et quelques années, plus tard, c’est là que j’aurais mon premier appartement. J’ai beaucoup d’attachement pour cette photo du coup. 

Capture d’écran 2018-06-18 à 13.02.49.png
La Samaritaine / Crédit Wikipédia 

Paris vous le/ la définiriez comment ?

Paris est pour moi la plus belle ville du monde ! Paradoxalement, c’est la plus exécrable, la plus intolérante, la plus difficile d’accès mais impossible de me voir vivre ailleurs qu’ici. Dès que j’en éloigne, cette ville me manque terriblement. 

Quel est votre ou vos endroit(s) favori(s) à Paris ?

Rive gauche, c’est la rue De Furstenberg, vers Saint Germain. Et rive droite, c’est le Canal Saint Martin. Pas de jalouses entre les 2 rives :)

Capture d’écran 2018-06-18 à 13.12.58.png
rue de Furstenberg / Crédit photo Wikipédia

Quel est votre musée favori ?

Je n’ai malheureusement pas le temps d’aller au musée aussi souvent que je le souhaiterais. Mais, j’adore le Louvre. Il y a toujours quelque chose à y voir. Et dès que les beaux jours reviennent, le Musée de la Vie Romantique est un lieu sublime, totalement déconnecté de la ville, avec son petit jardin et ses tables en fer forgé. Un vrai lieu de repos, à quelques rues du tumulte de Pigalle. 

Un restaurant fétiche ?

Sans hésiter, Miznon dans le quartier juif. Cet endroit est improbable à Paris : la chaleur humaine qui s’en dégage, la sympathie des gens et le bonheur dans l’assiette. C’est une expérience à vivre une fois dans sa vie.

Une boutique fétiche ?

Vous m’auriez posé la question en 2001 quand je suis arrivée à Paris, je vous aurais répondu La Samaritaine. Aujourd’hui, je suis un peu orpheline sans cet emblème de Paris. Du coup, je dirais les boutiques Antoine et Lili sur le Canal Saint-Martin. J’aime ces boutiques autant pour leurs façades colorées à l’extérieur que pour l’intérieur aux couleurs criardes, l’empilement d’objets (on ne sait plus où donner de la tête, il y en a partout), l’ambiance roulotte gitane… On ressort de là, saoul de couleurs. Ça tranche avec le gris omniprésent du ciel parisien.

Un salon de thé, un café, un brunch ou autre à recommander ? 

Plus qu’un salon de thé ou un brunch, j’ai envie de vous recommander un spa où on peut bruncher et prendre le thé à la fois. C’est le Spa L’Echappée dans le 11ème. Ce lieu est incroyable : la piscine n’est pas immense mais elle est baignée de lumière, par la verrière, vestige de l’ancien atelier dans lequel elle se trouve. À l’étage, le week-end on peut également bruncher, après un bon gommage et massage aux pierres chaudes. 

Quel est votre quartier préféré ?

République bien sûr !

Comment vous déplacez-vous à Paris ?

Je me déplace à pieds ou en Vélib. Je crois que c’est la clé pour aimer cette ville dans la durée : ne jamais prendre les transports en commun. Rester en surface et voir la beauté des rues, partout, tout le temps, il suffit de lever le nez.

Que diriez-vous à Paris ? 

Paris c’est chez moi !

Si Paris était une chanson / une musique ? 

Pour moi, Paris en musique, c’est la chaleur des bars de Bastille quand j’étais étudiante. Je dirais que Paris c’est l’album d’Orishas A lo cubano qui passait en boucle à cette époque.

Si Paris était une odeur ? 

L’odeur du métro : entre le pain au chocolat, dans certains couloirs des grandes gares et la puanteur des égouts de la ligne 14. Sans doute pas ce qu’il y a de plus glamour mais reconnaissable entre mille.

Votre saison préférée à Paris ?

J’aime le printemps à Paris. Quand les terrasses de cafés recommencent à s’installer sur les trottoirs, quand les parisiens recommencent à sortir leurs lunettes de soleil et investissent le moindre morceau de pelouse. On sent que la ville revit après un hiver souvent rude pour le moral.

 Un bar préféré, un lieu la nuit ?

Le café Prune, sur le bord du Canal Saint-Martin, un soir d’été. Le bar est plein, le trottoir encore plus. On profite des musiciens installés sur les pavés, du monologue des hauts parleurs des navettes fluviales qui expliquent le quartier aux touristes. C’est un mélange totalement surréaliste et on y fait toujours des rencontres improbables. Si vous me cherchez, ma table, c’est la boite aux lettres jaune sur le trottoir.

Le Canal Saint-Martin
Le Canal Saint-Martin / Crédit photo Wikipédia

Paris le matin ? 

Pour moi, Paris, le matin, c’est la chanson de Jaques Dutronc : il est 5 heures, Paris s’éveille (…) Le café est dans les tasses, les cafés nettoient leurs glaces (…) Les journaux sont imprimés, les ouvriers sont déprimés, les gens se lèvent, ils sont brimés (…) Il est 5 heures Paris s’éveille.

Paris le dimanche ?

Paris le dimanche, c’est un petit avant-gout de Paris en août. Les rues sont souvent désertes, les boutiques fermées. Il faut courir tout le quartier pour trouver une boulangerie ouverte, le seul endroit où 50 personnes font la queue, l’oeil hagard, cheveux hirsutes, jogging caché sous un manteau de ville… 

Paris le dimanche, c’est le marché d’Aligre où se pressent les mamies et les parents avec des poussettes pour acheter des légumes bios, un bon poulet rôti, des huîtres et du vin blanc à partager sur un coin de bar…

Paris le dimanche, c’est un pique-nique dans un parc avec des copains, des enfants qui courent et un guitariste qui gueule au loin. Tout le monde a envie de le faire taire et en même temps, tout le monde fredonne ce qu’il joue. 

Enfin, Paris le dimanche, c’est un chocolat chaud, un film bien installé dans le canapé avec un gros plaid doudou quand il fait froid dehors.

Capture d’écran 2018-06-18 à 13.16.33.png
Marché d’Aligre / Crédit photo Wikipédia

Paris et vous ? 

C’est une grande histoire d’amour qui a commencé par un coup de foudre un soir, sur l’esplanade du Louvre, la Tour Eiffel s’est éclairée et a clignoté de mille feux. Je n’avais rien vu d’aussi beau et magique. C’est là que j’ai su que c’était pour toujours, que j’avais trouvé ma ville, ma maison.

Merci Johanna!

Publié par

Amoureuse de Paris, j'aime partager mes découvertes culturelles, gastronomiques... Je vous dis ce qui m'a plu pour vous donner envie de sortir dans cette si jolie ville qu'est Paris où l'on a la chance d'avoir tant à faire, à voir, à goûter et à tester... Également désormais : des interviews !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s