« On ne badine pas » au Théâtre Galabru !

On ne badine pas !

Du rire aux larmes, joli programme théâtral que celui-ci. C’est ce que nous propose la jeune Compagnie du Temps perdu représentée par les talentueux comédiens Christel Pourchet et Maximilien Solvès.

Une bibliothèque universitaire à l’heure de la fermeture : deux étudiants travaillent à une dissertation au thème aussi large que clair : « Le rapport amoureux dans le répertoire théâtral français ». Lui est plongé dans la lecture tandis qu’elle, pétulante et provocante, tente d’attirer le jeune homme vers des préoccupations moins intellectuelles. 

Un badinage tout amoureux et théâtral s’ensuit et des scènes du théâtre classique s’enchaînent agréablement et avec humour. On pourrait s’ennuyer alors qu’on est tout simplement séduit par le jeu subtil de ces jeunes gens.

Musset, Racine, Pagnol, Sagan, Labiche, etc, sont bien servis. On rit aux bons mots des Deux timides de Labiche et la gorge se noue quand Cyrano exprime avec des mots riches la profondeur de ses sentiments, noblesse oblige. 

Christel et Maximilien servent l’art dramatique avec classe et passion, et nous prennent pour complices dans cette pièce qui, plus qu’une anthologie est une véritable déclaration d’amour au théâtre et à la magnifique langue française. 

Je suis reparti de là amoureux aussi et prêt à me replonger dans ces textes fameux qui expriment si bien l’intemporalité des sentiments. 

Non, je n’ai pas perdu mon temps en cette très bonne compagnie et le badinage fut des plus agréables. Merci !

On ne badine pas, de et avec Christel Pourchet et Maximilien Solvès.

Mise en scène de Barbara Castin

Compagnie du Temps perdu

Théâtre Montmartre Galabru 4 rue de l’Armée d’Orient 75018 Paris

Les mercredis à 19 h 45 du 30 septembre au 16 décembre

Publié par

Historien, auteur de nouvelles, conférencier, rédacteur au Journal Le Chat Noir, on me présente souvent comme le spécialiste de Paris secret et insolite, rappelant en cela mon livre éponyme. C’est un peu vrai mais Paris dans son ensemble me passionne depuis toujours. La ville d’hier et d’aujourd’hui, ses multiples histoires et faits divers occupent mon quotidien. Incorrigible piéton, je parcours les rues parisiennes en tous sens, et mes découvertes sont nombreuses. Qu’elles soient théâtrales, littéraires, gastronomiques, les surprises sont souvent au rendez-vous, et c’est un plaisir de les partager.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s