ON A VU « PRESQUE » DE PANAYOTIS PASCOT À L’EUROPÉEN

On l’a connu en adolescent poli mais impertinent dans Le Petit journal, découvert en jeune pousse du cinéma français et désormais, le voici du haut de ses 23 ans, en nouvelle star du stand up, foulant la scène de l’Européen pour son spectacle Presque. Panayotis Pascot s’y livre (presque) totalement et fait rire autant qu’il émeut. Un spectacle presque bien ? Non, mieux que ça !

Copyright Alice Moitié

Derrière son aisance et sa nonchalance, se cachent des années de travail acharné. Pour arriver à ce niveau de (presque) confiance et livrer des pans de sa vie en pâture à une salle comble, il faut avoir su se tromper, chuter, recommencer. En Sisyphe poussant éternellement son rocher, Panayotis Pascot est parvenu à atteindre le sommet de la montagne à gravir, tout en ayant conscience qu’on peut monter toujours plus haut. Avec son apparence de fringant mousquetaire version bobo-bio, Panayotis profite d’une renommée en ascension méritée. Lui qui depuis tout petit clame vouloir faire ce métier (ou architecte, ou journaliste), a jalonné son parcours en le visualisant en ligne droite : se rendre à Paris et faire tout ce qu’il faut, avec un culot monstre et une naïveté contagieuse, pour être remarqué de celles et ceux qui osent monter sur scène et leur demander les clés pour réussir ; être engagé par Yann Barthès, qui y fait un véritable pari sur la jeunesse avec ce talent brut, âgé de seulement 17 ans. « On n’est pas sérieux à 17 ans », disait Rimbaud. Panayotis Pascot l’était pourtant dans sa volonté de divertir les autres. Surtout, en plein succès, il a eu le courage et la pugnacité de savoir s’effacer, de se construire pour mieux revenir. C’est tout ce parcours qui semble long et qui ne le fut pas vraiment finalement, qui se lit sur son visage, lorsqu’il débarque par la porte de secours de l’Européen pour raconter une histoire (presque) simple et tellement universelle.

Son spectacle pourrait tenir en une phrase : embrassera ou n’embrassera pas la fille qui fait battre son coeur ? Telle est la question… Après plusieurs essais infructueux qu’il nous raconte sans pudeur, il est, comme Jean-Claude Dusse dans Les Bronzés, à deux doigts de conclure. Comment un baiser, le premier, celui qui peut tout déterminer, peut-il être aussi compliqué à donner ? Comment cet acte d’amour et de tendresse peut-il à ce point lui valoir des nuits blanches et des plans bourrés de circonvolutions pour parvenir à ses fins ? Surtout que la jeune fille en question semble consentante… Comment et pourquoi ? Panayotis va nous le dire, en 1h30 chrono (ou presque), à force de digressions personnelles et d’improvisations avec le public, sans jamais perdre le fil de son histoire.

Copyright JMD Production

Tel est le talent du jeune homme. Un conteur qui captive par un texte bien troussé, une faculté d’autodérision redoutable, une faconde irrésistible, un sens inné des ruptures. Un conteur aussi, qui ne craint pas d’aller dans les retranchements de sa psyché. « Je vous jure, c’est vrai », psalmodie-t-il derrière son micro. Peut-être que tout est vrai, peut-être que la plupart des choses qu’il nous livre sont inventées, mais sur le moment présent, on le croit, on a envie de le croire, car il touche à des points sensibles qui nous concernent (presque) tous : un père incapable de montrer la moindre sensibilité, une mère qui en fait trop dans ce domaine, les chamailleries entre frères et sœurs, les cours de musique qu’on ne veut pas faire mais auxquels on s’adonne tout de même (ici, l’accordéon, instrument d’outre-tombe), les premières boums, les premiers flirts à sens unique, les cours d’école où l’on veut se faire aimer des autres, la maladie des proches qu’on charrie pour conjurer le sort, les choix qu’on fait dans la vie… Alors, embrassera, ou n’embrassera pas ? Nous, en tout cas, on est déjà conquis.

Se faire aimer. Etre aimé. S’aimer. La trinité qui occupe (presque) tout le spectacle de Panayotis Pascot. On pourrait en pleurer, il choisit d’en rire et de partager avec nous ses pans de son existence, ces bouts de son âme comme en une vaste psychothérapie qu’on lui payerait avec joie. Et peu importe si on doit le croire ou non sur parole. Il faut dire qu’il est à bonne école : Fary est son metteur en scène, lui qui a redonné ses lettres de noblesse au stand-up, en le sortant des sentiers rabattus, avec le style qui est le sien. L’élève a-t-il dépassé le maître ? Presque. Ou plutôt non, pas presque. Panayotis le fait à sa manière à lui. Vivement la prochaine montagne qu’il gravira !

A l’Européen (5 rue Biot 75017 Paris) jusqu’au 30 décembre, du jeudi au samedi à 21h30.

vlog culture, blog culture, expositions, musées, paris , vlog cinema, vlog sorties, vlog restaurants, sorties à paris, restaurants paris, restaurants, bars, salons de thé, brunch, theatre, concerts, boîtes, lieux de nuit, nouvelle youtubeuse, blog chroniques, chroniques culture, chroniques cinéma, chroniques expositions, chroniques restaurants, youtubeuse culture, youtubeuse cinema, youtubeuse expos, youtubeuse paris, youtubeuse sorties, youtubeuse restaurants, restos, tests restos, spectacles, comédies musicales, danse, concerts, blog cinema, blog paris, blogueuse culture, blogueuse theatre, blogueuse ciné, culture, fille de paname, filledepaname, vlog paris, paname, blog paris, blog parisien, vlog culture, blog culture, expositions, musées, paris , vlog cinema, vlog sorties, vlog restaurants, sorties à paris, restaurants paris, restaurants, bars, salons de thé, brunch, theatre, concerts, boîtes, lieux de nuit, nouvelle youtubeuse, blog chroniques, chroniques culture, chroniques cinéma, chroniques expositions, chroniques restaurants, youtubeuse culture, youtubeuse cinema, youtubeuse expos, youtubeuse paris, youtubeuse sorties, youtubeuse restaurants, restos, tests restos, spectacles, comédies musicales, danse, concerts, blog cinema, blog paris, blogueuse culture, blogueuse theatre, blogueuse ciné, culture, fille de paname, filledepaname, vlog paris, paname, blog paris, blog parisien, livraison paris, paris insolite, coulée verte, paname, panam, ou sortir à Paris, parisien, paris 8, paris arrondissement, parisian journey, paris aujourd'hui, paris ce week end, paris a vélo, paris comme chez soi, paris en ce moment, paris à tout prix, paris à pied, paris à la carte, paris à faire, paris à voir, à paris ce week end, à paris aujourd'hui, paris à tout prix, sortir à paris, musée à paris, que faire à paris, quoi faire à paris, paris carte, que faire à paris, paris d’Orsay musée, paris expositions, paris évènement, interviews culture, interview musique, bons plans voyages, adresses parisiennes, blog paris, blog parisienne, parisienne, spectacles paris, ou sortir à paris, cabarets paris, spectacles paris, bons plans paris, paris pas chers, concours, paris gratuit, journaliste paris, bars paris, culture paris, parcours paris, visites paris, paris tourisme, que faire a paris gratuitement, paris amoureux, activités paris, péniches paris, paris insolite, paris balades, se promener à paris, tour eiffel, paris mercredi, bateaux mouches, paris plan de métro, paris guide map, cabaret paris, ou sortir a paris, que faire a paris, paris gratuit, bon plan paris, blog paris, visites paris, sorties paris, tourisme paris, parisienne, spectacle paris, concours, spectacle paris, ou sortir paris, blog parisien, blog lifestyle, blog culture, tourisme paris, balades paris, blog lifestyle, blog fille paris, filledepaname.com , blogging, one man show, spectacle humour, one woman show, Paris la nuit, blog fille, Marie nedjar, journaliste cinéma, journaliste culture, paris culture, tourisme à Paris, monuments Paris, Arc de Triomphe, Montmartre, photos paris, spectacles Paris, filledepaname.com, fille de paname, paname, c'est une fille de paname, métro parisien, rue de Paris, parcours Paris, Paris en amoureux, paris romantique, Paris famille, Paris culture, paris littéraire, paris artistique, paris du monde, Paris est une fête, hôtel Paris, restaurants Paris, gastronomie Paris, Paris France, Paris saint germain, brasseries, bistronomie, bistrots, bistrots parisiens, terrasses à Paris, paris l'hiver, paris l'été, brasseries parisiennes, bars parisiens, boutiques paris, magasins paris, salons de The Paris, brunch Paris, interviews culture, figures de Paris, parisiens, parisiennes, rues de Paris, Champs Elysées, Grands Boulevards, galerie lafayette, printemps haussmann, giveaway, paris tourism, parisian , paris food, paris gastronomy, veggie paris, paris Outings, Paris culture, organic food in paris, boulangerie paris, sorties parisiennes, sorties paris, comédienne paris, actrice paris, actress paris, comedian paris, blog food paris, blog lifestyle paris, blog, parisian blog, paris journalist, culture journalist paris, blogueuse paris, food blog, lifestyle blog, culture blog

Publié par

Journaliste de formation et amoureux de Paris, J’ai écrit pour différentes publications à gros tirage (Questions de femmes, Le Républicain Lorrain, Carrefour savoirs, Aux petits oignons…) et pour des sites culturels (Evene.fr, Grand-Ecart.fr…). Pour Fille de Paname, je rédige articles et interviews essentiellement dirigés vers la culture. julien@filledepaname.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s