Restaurant Le Bal de la Marine dans le 7ème

Le Bal de la Marine

Pour les gastronomes qui ont le pied marin et tous les autres !

Nulle crainte d’avoir le mal de mer, vous pouvez aller dîner ou déjeuner au Bal de la Marine !  En effet, ce restaurant flottant amarré aux pieds de la Tour Eiffel, ne tangue pas comme en pleine bourrasque dans l’océan Pacifique ! On peut donc y venir sereinement pour un dîner en amoureux avec vue sur la Dame de fer ou sur la Seine, avec une petite alcôve prévue à cet effet. Un emplacement qui vaut à lui seul le détour…

Outre l’alcôve romantique, la salle de ce restaurant étonnant est suffisamment vaste pour que l’on puisse venir en groupe pour simplement prendre un verre. L’ambiance musicale y est de plus agréable. À terme, des DJ set sont prévus prochainement. Car le lieu vient d’être repris en main début mars 2018. Il est donc à découvrir ou  redécouvrir.

Mais place au repas ! Le midi, de 12h à 14h30, on peut déjeuner selon différentes formules au choix.  Le soir, de 19h à 23h, on peut y déguster des « Small Plates », qui ne sont pas si petites, loin de là, même si une seule ne comblera certainement pas les gros appétits. L’avantage, c’est que l’on peut en commander plusieurs pour partager.

Avant le dîner j’ai rencontré la cheffe de cuisine, Charleyne Valet, qui officie d’une main de maître aux fourneaux. Elle m’a expliqué avec passion ses choix culinaires lors de l’élaboration de sa carte et le souhait de faire passer un bon moment sur le bateau aux convives, en toute simplicité, en réservant plutôt des menus pour le midi. Le soir, chacun est libre de choisir selon son humeur et sa faim, de venir prendre un verre entre amis et/ ou de manger rapidement ou non. Le maître-mot reste la convivialité, tant dans l’accueil et le cadre, que dans l’assiette. Charleyne a également abordé les petits producteurs avec qui elle travaille, difficiles à dénicher, afin de proposer des produits de qualité et que l’on ne trouve pas à toutes les tables. Les végétariens sont donc à la fête, car la cheffe a confectionné pour eux, sur les 13 « small plates » à la carte, quatre assiettes vegan. Et cerise sur le gâteau, elle a mis un point d’honneur à ne proposer que des produits de saison. 

Le Bal de la Marine
Panacotta au chèvre

Parmi les produits qualitatifs proposés, notons les poissons frais du jour,  la viande argentine, des King Oysters (non ce n’est pas la reine des huîtres, mais un gros champignon Coréen, un pur régal),  des shitakés, des langoustines succulentes, des moules fraîches de Bretagne, en passant par les fromages en direct du producteur dont un fromage de brebis crémeux made in Corsica et un Gouda vieux aux faux airs de parmesan, qui nous vient directement du pays de la tulipe. Un festival de découvertes gustatives, avec en plus un service discret et efficace par un personnel… en tenue de marinière, cela va de soi.

Concernant les fameux « small plates », j’ai pu découvrir une panacotta crémeuse à souhait, au fromage de chèvre, aux noisettes et aux betteraves assaisonnées. Un bonheur pour les papilles. Attention, il est conseillé de partager ce « small plate », si vous ne voulez pas faire doublon avec l’assiette de fromages en fin de repas. J’ai ensuite découvert le King Oyster, effiloché et mélangé dans une sauce barbecue du plus bel effet en bouche et reposant sur deux palets de patates douces. 

J’ai ensuite dégusté des moules en provenance des abords de la Seine. Le plat qui est présenté est assez ludique, puisque ce sont des croquettes farcies de pommes de terre et de moules, sur lesquelles il faut verser le contenu d’un petit pot qui les accompagne avec une émulsion et trois belles moules bien appétissantes. Le tout, sur un lit d’ail et de piments jalapenos, accompagnés de quelques rondelles de chorizo cuit. Je ne me suis pas arrêté en si bon chemin, puisque j’ai testé les aiguillettes de blanc de poulet mariné dans du citron, accompagnées d’un palet de patates douces et d’un coulis de piquillos (un petit poivron espagnol).

Le Bal de la Marine
Les croquettes de moules à l’ail et au jalapeno

Mais le clou de cette avalanche de goûts, sera l’assiette de Boeuf argentin maturé, snacké et accompagné d’un petit bun parfumé à l’estragon et d’une crème de mascarpone aux herbes.

Le Bal de la Marine
Le boeuf argentin

L’assiette de fromages est généreusement servie : des produits atypiques et délicieux. Le tout accompagné d’un petit verre de Bourgogne.

Le Bal de la Marine
L’assiette de fromages de petits producteurs

Pour finir sur une note plus douce, je me suis laissé convaincre de goûter le sablé aux noix/ café/ mascarpone et sa chantilly de chocolat amer. Le tout, sans sucre…

Je ne peux que féliciter Charleyne Valet qui a su allier les goûts à merveille et qui maîtrise l’art de faire découvrir de nouvelles saveurs. C’est à mes yeux un sans faute et il faut aller sans plus attendre découvrir cette nouvelle adresse qu’est Le Bal de la Marine !

 

Le Bal de la Marine, port de Suffren, 75007 Paris.

Formules du midi : entrée/plat/dessert pour 33€ ou entrée/plat ou plat/dessert pour 28€

A la carte, les entrées sont à 9€, les plats à 21€ et les dessert à 9€. Le soir, small plates de 9€ à 14€, fromages à 8€ et desserts à 7€.

Fermé le dimanche soir et le lundi midi.

https://www.facebook.com/baldelamarine/

Publié par

Amoureuse de Paris, j'aime partager mes découvertes culturelles, gastronomiques... Je vous dis ce qui m'a plu pour vous donner envie de sortir dans cette si jolie ville qu'est Paris où l'on a la chance d'avoir tant à faire, à voir, à goûter et à tester... Également désormais : des interviews !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s